Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tradition des Druides      Clairière Sequana

Lugnasadh

Lugnasadh

Ou l'assemblée de Lug, dieu polytechnicien, dieu lumineux

Fêtée aux alentours du 1er août

Il aurait arraché à Brès le secret des semis et des récoltes.

Cette fête se place sous l'égide du soleil, et de la souveraineté. En effet, le Roi était pourvoyeur de richesses, qu'il se devait de distribuer généreusement à son peuple.

Si l'on se replace dans la saison, le mois d'août est souvent accompagnée de chaleur, les dernières fortes chaleurs d'ailleurs avant de revenir à l'équilibre de l'équinoxe d'automne… Les jardins, les champs, toute la végétation regorge de nourritures potentielles qui sont en pleine maturité. Il est temps donc de moissonner, récolter tout ce que la nature nous offre avant qu'elle n'entre dans sa période de repos végétatif qu'est la période sombre.

On se trouve donc également face à une fête agraire, le temps est à la récolte de ce que nous avons semé, le temps est à préparer les réserves pour tout un chacun dans une notion de partage et de générosité.

En notre temps, le mois d'août foisonne de comices agricoles, de fête des moissons dans tout notre territoire, traces probables d'une période de grande importance. Peut être imaginons nous en des temps plus anciens, effectuer la récolte du blé, symbolique de cette fête, qui ne pouvait se faire que par une harmonie, une entre aide entre les villageois.

Chacun y trouvait sa place et son rôle, et on peut aisément s'imaginer la joie du repas partagé le soir entre tous ces travailleurs réunis pour pourvoir aux réserves alimentaires de l'ensemble de la communauté.

Mais revenons sur les symboles de Lugnasadh...

Le blé sera ici le symbole de la nourriture arrivée à maturité, ainsi que tous les produits issus de cette matière première … farine, pain, galettes …

Etant sous une fête solaire, le pain prendra une forme ronde, une roue pourra être enflammée et on la laissera dévaler la pente pour qu'elle rejoigne l'eau, nécessaire à la régénération de la terre pendant la période sombre à venir. Rond, comme tout cycle de vie avec l'éternel renouveau.

C'est la dernière fête de l'abondance.

Si l'on en revient à notre propre quête, il est également temps pour nous aussi de récolter ce que nous avons mis en germination, l'heure de faire quelques bilans personnels, les potentialités se sont elles développées? Avons nous été suffisamment justes pour en recevoir les fruits ?

Cette fête druidique permet de célébrer les dernières récoltes et de remercier la Terre de sa générosité, célébrer l'abondance et les Dieux pourvoyeurs de toute forme de vie.

C'est dans cet esprit que cette fête des récoltes se placera sous le partage, l'amitié, les échanges, les unions, les ententes et contrats, les mariages pour l'an, pour la vie ou pour toujours… Les questions légales étaient aussi abordées.

On s'y rendait sans armes, mais il était coutume de participer à des jeux qui mettaient en valeur les qualités du corps et de l'esprit.

Ces jeux rendaient hommage à Tailtiu, la nourrice mère de Lug.

Elle même ayant défricher la forêt de Breg afin de la transformer en terre cultivable, elle en mourut d'épuisement à cette période. C'est à sa demande que ces jeux furent organisés par Lugaid.

« Tant que ces jeux seraient organisés, il y aurait du blé et du lait pour tous et beau temps pour la fête »

Pour chaque tribu, c'est le temps de se rassembler et d'apporter des offrandes pour qu'elles soient partagées, que ce soit de la nourriture ou des objets. Il est également coutume de tresser le blé pour chacun, et de faire entrer 7 épis de blés dans la maison pour y apporter la prospérité.

Comme nous venons de le dire, Lug sera célébré, sa mère Tailtiu, mais également Rosmerta la nourricière, déesse des moissons, ainsi que Smertrios le prévoyant.

La clairière Sequana se retrouvera pour cette fête vers la fin août en raison des périodes de vacances.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article