Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tradition des Druides      Clairière Sequana

Le Gui (Viscum album)

 Aussitôt que l’on évoque le gui, on pense à Panoramix le druide à la faucille d’or. Dans notre imaginaire, le gui est la plante des celtes. Et la tradition du bouquet de gui acheté au marché fin Décembre que l’on accroche dans la maison le soir du réveillon, cette tradition persiste. “Au gui l’an neuf” , transcription très approximative du celte “Egi An Ed” qui voulait dire germe de blé, (en Bretagne on fête encore “l’eguinane”), nous rappelle que le gui est lié au solstice d’hiver, à ce moment particulier de l’année où l’on fête le retour de la lumière, puisque les jours enfin rallongent. Et que, dans le froid de la terre, malgré le gel, le blé germe. Le gui est défini comme plante parasite (mot venant du grec, qui désigne l’individu qui se place à table à côté d’une personne riche pour le divertir, et au passage se nourrir à bon compte). Le gui est une exception du royaume végétal, et les les celtes lui avaient attribué la réputation d’avoir réussi à échapper à la direction des divinités, comme il avait réussi à vivre sans prendre pied sur la terre, reconstituant dans sa forme, un monde à lui tout seul. Rien d’étonnant à ce qu’on ait pressenti dans cette plante des vertus extraordinaires, calmantes et antispasmodiques en particulier. De nombreux médecins lui ont trouvé des vertus antiépileptiques. Mais de nos jours on utilise d’autres moyens pour soigner cette maladie. Le gui est aussi hypotenseur et diurétique. On récolte pour cela les feuilles et les jeunes tiges. La médecine anthroposophique utilise le gui contre certains cancers.
 Les baies de gui renferment des substances toxiques et ne doivent pas être consommées.

 

guiplantemoitigq5.jpg

 

link

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

(Clovis Simard,phD) 27/01/2011 22:44


Bonjour,

Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.

Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

La Page No-27, DEUX TOURS ! MATHS ?

QUI SOMMES NOUS ?

Cordialement

Clovis Simard